Les As de la prod vous donne rendez-vous le 6 mai au Cercle Clichy Montmartre

Organisé tous les ans par le Club de l’Audiovisuel, le tournoi « les As de la prod » est unique en son genre, cet évènement est dédié aux professionnels de l’audiovisuel. Au cours de cette soirée, le networking devient un loisir, et les rencontres sont facilitées. Ce tournoi est destiné aux étudiants en audiovisuel et aux professionnels du secteur.Cette année, il se déroulera le mercredi 6 mai au soir. L’occasion pour les débutants de gouter aux frissons du Live.

Pourquoi s’inscrire ?
– Passer une bonne soirée
– Développer votre réseau
– De nombreux lots mis en jeu
– Cotisation d’adhésion au Cercle prise en charge

Pour s’inscrire, c’est ici

La page Facebook est juste

Pascale Clark : « le poker est une métaphore de la vie ! »

Journaliste talentueuse et animatrice à la voix sublime sur France Inter, Pascale Clark est une vraie passionnée de poker. Elle a accepté de m’en dire plus. Entretien.

Comment avez-vous découvert le poker ?

Cela doit faire maintenant environ 8 ans que je joue. J’ai découvert le poker, comme beaucoup de monde, en regardant les émissions sur Canal Plus commentées par Patrick Bruel. J’ai très vite aimé ce jeu qui m’a beaucoup intrigué au début. Je me suis renseigné sur la stratégie. Ensuite, j’ai été invité à des tournois VIP à l’Aviation Club de France. J’ai multiplié aussi les parties avec des amis. Je me suis mise aussi à jouer en ligne, sur Winamax.

Pourquoi aimez-vous ce jeu ? Quelle est votre attitude à une table ?

Le poker est un jeu très complet et très proche de la vie. C’est assez fascinant. J’aime la notion de cycle, de phase. Il faut savoir jouer au bon moment, parfois courber le dos quand c’est nécessaire, comme dans la vie. Je reconnais aussi qu’un bon bluff à la table peut être jouissif mais ce n’est l’aspect qui me plait le plus dans le poker.
Je ne parle pas beaucoup à une table. Je ne fais pas ce cadeau aux joueurs qui m’observent. La parole traduit trop de choses. Ce que j’aime aussi dans le poker, c’est la relation particulière qui peut se nouer avec les joueurs. Des One to One vont se créer. J’aime les duels. L’historique des mains est fondamental.

Pascale Clark au Silencio en 2014/ Copyright Julien Tissot
Pascale Clark au Silencio en 2014 / Copyright Julien Tissot

 

Quels sont vos points forts et vos points faibles à la table ?

Mon point fort est de dissimuler mes mains à la table. Mon points faible est certainement ma difficulté à jouer les petites paires et As/Roi.

Il y a quelques mois, vous avez disputé une partie au Silencio à la table de Christophe, un bon moment ?

Ce fut un excellent souvenir ! Un moment assez magique, d’autant plus que j’ai gagné cette partie.

Quels joueurs appréciez-vous ?

J’ai joué souvent à l’Aviation Club de France. Kool Shen est vraiment un grand joueur. J’adore la façon de jouer de Rochdy Zem. Alice Taglioni est une excellente joueuse, elle a du style, de l’inspiration.

Olivier Decamps remporte la finale du Winamax Poker Tour

Cette année encore, la finale du Winamax Poker Tour a fait le plein. 1306 joueurs en lice sur le Main Event avec un Buy-in de 550 euros (26 février-3 mars). Un nouveau record ! Olivier Decamps remporte le titre.

Olivier Decamps, le vainqueur du Winamax Poker Tour / Copyright Winamax
Olivier Decamps, le vainqueur du Winamax Poker Tour / Copyright Winamax

C’est maintenant la 4ème année consécutive que Winamax pose ses valises au Cercle Clichy Montmartre pour sa fameuse finale du Winamax Poker Tour. Ce circuit permet à des centaines de joueurs de se qualifier en Live ou Online pour ce grand tournoi, souvent gratuitement. Le Cercle de la place Clichy n’a pas désempli durant le festival de poker. Matthieu Duran est le metteur en scène de l’événement. Il organise avec les équipes du cercle ce gros barnum annuel.

Vendredi pour le Day 1C de nombreux WIP avait fait le déplacement comme Frederic Chau ou Christophe Carrière. Sur le tournoi, tous les membres du Team Pro Winamax étaient en lice comme Sylvain Loosli, Davidi Kitai, Gaëlle Baumann ou encore Adrien Guyon. Ils n’ont pas été en réussite sur cette édition du Main. Le Field comptait de nombreux regs parisiens et plusieurs visages familiers des tournois hexagonaux.
Dimanche, à partir du Day 3, Winamax proposait un Streaming Live pour suivre l’évènement. Le cercle était plein à craquer. Les spectateurs envahissaient les allées. Des barrières délimitent les zones de tournoi. À l’approche de la bulle, la tension monte. Le main par main débute. L’ambiance est électrique. Les spectateurs sont repoussés sur le côté. Parmi les joueurs qui entrent dans l’argent, on peut citer Erwann Pecheux, Steven Moreau, Patty Baumier, le journaliste Christophe Carrière, Clement Maestraci.

Julien Gaignard / Copyright Winamax
Julien Gaignard / Copyright Winamax

Dimanche à 17h, un Side Event à 200 euros avait lieu. La liste d’attente pour le tournoi est énorme. Parmi les visages familiers sur cette partie, on peut noter Alexandre Reard, Laurent Polito, Franck Kalfon, Moundir ou Alain Bouzigues. Ce tournoi fut assez plaisant.
Steven Moreau et Julien Gaignard ont fait un beau deep Run et sont présent au Day 4.La table finale s’est déroulée mardi. C’est finalement  Olivier Decamps qui s’adjuge la victoire au terme d’un Heads Up interminable de 4h.

La table finale / Copyright Winamax
La table finale / Copyright Winamax

Le classement de la table finale :

  • Vainqueur: Olivier Decamps – 91 500 €
  • Runner up: Shakir Gill – 76 500 €
  • 3. El Mostafa – 50 000 €
  • 4. Walid Razouk – 37 000 €
  • 5. Jérôme Hananel – 30 000 €
  • 6. Stéphane Nadot – 24 000 €
  • 7. David Pecheur – 20 000 €
  • 8. Étienne Ben Saïd – 17 000 €
  • 9. Arnaud Schnorfeil – 14 500 €